Info :

  SEX PISTOLS
Flux rssSignaler un problèmePartager ces infos avec vos amis sur facebookPartager ces infos avec vos amis sur myspace
 

Sex Pistols
GENRE : Punk-Rock
STATUS : Arrêté
VILLE : Londres
PAYS : Royaume-Uni
SITE WEB : http://www.sex-pistols.net/
E-MAIL : Envoyer un message. Pensez à supprimer le .del à la fin
 
 
  MEMBRES

John Rotten (John Joseph Lydon ) : chant

Steve Jones : guitare
Sid Vicious : basse (1977-1978) Paul Cook : batterie
Glen Matlock : basse (1976-1977)
 
  BIOGRAPHIE

Les Sex Pistols est un groupe contestataire, provocant, enragé et aux mélodiques basique qui se forme en 1975 dans la banlieue de Londres.

Avec un chanteur charismatique se dénomment Johnny Rotten (né John Joseph Lydon, futur Public Image Limited), le guitariste Steve Jones, le bassiste Glen Matlock et le batteur Paul Cook, les Sex Pistols ont su en leur deux années d'existence résumé l'histoire du Punk-Rock.

Originellement appelé The Stand (référence d'une chanson de Roxy Music), le groupe s'est formé en 1972 avec Paul Cook, Steve Jones, Wally Nightingale, Stephen Hayes et Jim Mackin. Durant l'année 1973 les membres du groupe commencent à fréquenter le magasin à la mode des années 50 qui vend des fringues Teddy Boys appelé "Let It Rock" de King Road Street à Londres.
Ces ainsi qu'ils rencontrent Malcom McLaren et que celui ci devient leur manager. Début 1974, le vendeur dans la boutique de McLaren, Del Noones, prend la place de Hayes à la basse et le groupe change de nom pour s'appeler Swankers. Il joue leur premier concert pour l'anniversaire de Cook au "Tom Salter's Café" de Londres. Noones quitte Swankers peut de temps après.

Les membres restants recrutent alors le bassiste Glen Matlock. Début 1975, Jones et Matlock commencent à se disputer sur la direction que doit prendre le groupe. Matlock decide alors de partir et Johnny Rotten prend sa place en août 1975. McLaren suggère de changer de nom et le groupe après une longue réflexion choisi alors les Sex Pistols ("Sex" été le nom de la nouvelle boutique de McLaren et de sa femme Viviane Westwood). Il leur impose aussi de changer musicalement et de se diriger plus vers la musique des New York Dolls (dont il a essayé d'etre manager quelques années plus tot) et des Ramones.

Les Sex Pistols réalisent leur premier concert au Collège Saint Martin à Londres, le 6 novembre 1975 en compagnie de Bazooka Joe. Le groupe joue plusieurs concerts par la suite un peu partout en Angleterre dont le 8 février 1976 en compagnie de Eddie and The Hot Rods et le 11 mai où Sid Vicious dans le public, saute sur tout le monde... les gens limites... le pogo est né. Le 29 juin les Sex Pistols jouent avec les Damned et 31 août avec les Clash.

Le 6 septembre 1976, le groupe fait son premier concert en dehors du Royaume-Uni, dans la salle du "Chalet du Lac" à Paris. De mi-septembre à début octobre les Sex Pistols font leur premier concert en tant que tete d'affiche. Ainsi après le concert du Festival Punk de Londres au "100 Club" de Oxford Street à Londres, le groupe se fait remarquer par EMI. Les Sex Pistols font aussi la connaissance avec Sid Vicious, batteur des Siouxsie and The Banshees. Le groupe signe finalement avec le major EMI, le 23 octobre et sort le 26 novembre leur premier single sous le nom de Anarchy in the U.K. (face B "I Wanna Be Me"), un violent réquisitoire contre le régime britanique. En dépit des préjugés comme quoi les punk 'ne savaient pas jouer ', l'évidence de cet enregistrement indique que les Sex Pistols ont les compétentes et un esprit féroce pour faire oublier ces idées reçues.

Les Sex Pistols font parler d'eux le 1 décembre 1976, lorsqu'ils arrivent ivres sur le plateau d'une chaîne locale "The Thames TV", interpellant Bill Grundy, le chroniqueur de l'émission pour lui dire des obscénités. Le standard de la Tamise est alors bloqué avec des appels de protestation, tandis que les titres des tabloids du lendemain décrivent le groupe tels que "The Filth and the Fury" ("les ordures et la fureur"), rendant compte d'une partie de la langue la plus sale jamais entendue à la télévision à cette époque. Beaucoup de Teddy Boys partent en guère contre les Punk.

S'en suit la tournée de promotion de Anarchy in the U.K. avec les groupes comme les Damned, les Clash ou Heartbreakers. La majeur partie des concerts se termine par des émeutes avec les autorités locales et le public. McLaren toujours aussi cynique, prend du plaisir à voir les Sex Pistols créer des bastons générales et invente lui même des scénarios afin que cela dégénère.

Début janvier 1977, le groupe part en concert pour Amsterdam. De retour à l'aéroport de Heatrow; le 4, le groupe ivre, vomit devant le public. Ils se font virer par EMI le 8 janvier. En février Matlock refusant de jouer le morceau "God Save The Queen" et ayant failli se battre avec Johnny Rotten, quitte le groupe. On voit alors l'apparition de Sid Vicious à la basse.

En mars 1977, le groupe annonce la sortie du second single God Save The Queen sur le label "A&M". Les Sex Pistols aiment choquer et vont jusqu'à porter des croix gammée nazi. Ils sont interdit de joué en Angleterre, comme beaucoup d'autre groupe Punk d'ailleurs. En mai le groupe signe avec une nouvelle maison de disque "Virgin" et sont accusés par la presse londonienne d'appartenir au groupe extrémiste de droite le "National Front". Le groupe fustige et envoi plusieurs lettres de démenti.

Jamie Reid réalise le graphique de la pochette de God Save The Queen, où l'on voit dessus la reine d'Angleterre avec une épingle à nourrice dans le nez. Les Sex Pistols marquent le jour du jubilee de la reine avec un concert mythique sur un bateau sur les rives de la Thames. La police intervient et arrête toutes les personnes présentes. Une vague de répression face aux musiciens s'en suit. Le 13 juin, Johnny Rotten est agressé en pleine nuit par un gang de Teddy Boys, il se fait transpercer la main par un poinçon et reçoit aussi quelques coups de cutter au bras et au visage. Le 20, Paul Cook reçoit 5 coups de salace en pleines rues.

Sort deux 45 tours Pretty Vacant/No Fun et Holidays In The Sun, qui précède l'album Never Mind The Bollocks, Here's the Sex Pistols ("ne faites pas attention aux couilles" comprenez le ragot "voici les pistolets sexes") réalisé le 28 octobre 1977. Ce disque est boycotté partout en Grand-Bretagne, les média refusant de le passer à cause de "God Save The Queen" et des "Bollocks" ("les couilles"). Never Mind The Bollocks, Here's the Sex Pistols arrive tout de même grâce aux ventes des distributeurs indépendants en numéro 1 des ventes.

Après quelques concerts secrets dont le soir de Noël au Ivanhoes de Huddersfield, les Sex Pistols partent en janvier 1978 pour réaliser une tournée aux Etats-Unis. C'est lors du dernier concert désastreux de cette tournée, au Winterland Ballroom de San Francisco, que Rotten crie "Ever get the feeling you've been cheated?" ("n'avez vous jamais eu l'impression de vous être fait avoir ?"), et annonce son départ du groupe dans les prochains jours. Sid Vicious quant à lui s'injecte une dose trop importante d'héroïne dans l'avion qui le ramène à New-York. Il est sauvé de justesse et immédiatement reconduit en Angleterre.

Les jours suivant, sous l'initiative de McLaren, Cook, Vicious et Jones partent à Rio pour rejoindre Ronnie Biggs, un célèbre braquer de trains postaux. Ils enregistrent ensemble le 45 tours My Way/No One Is Innocent. Ce deux titres sort avec sur la pochette la photo de Ronnie Big et le slogan "Strike the driver" ("Assommez le conducteur" –souvenir du braquage du train postal où Biggs tapa tellement fort sur le conducteur qu'il le rendit sénile-). Rotten quant à lui forme le groupe Public Image Limited et reprend son vrai nom Lydon.

Vicious réalise un concert d'adieu "The Vicious White Kids" avec Matlock à la basse, au Camden's Electric Ballroom. En octobre 1978, Nancy Spungen, la petite amie de Sid est retrouvé morte l'hôtel Chelsea de New-York. Vicious est inculpé et mit en prison. Libéré grâce à une énorme caution, il décède 3 mois après d'un overdose d'héroïne, peut de temps avant que son procès ne commence.

En 1996, 20 ans après Anarchy in the U.K., Jones, Rotten, Cook et Matlock reforment le groupe pour la tournée "Filthy Lucre Tour". Les Sex Pistols font alors le tour du globe, finissant par Santiago au Chili, le 7 décembre 1996.

Le 27 juillet 2002, Steve, Paul, John et Glen se réunissent pour célébrer leur propre jubilé avec un concert au "Crystal Palace" de Londres. Suivi le 14 septembre "Inland Invasion 2: Blockbuster Pavilion" à Devore en Californie.

Les Sex Pistols se regroupent en été 2003 pour une tournée nord-américaine de 11 dates.


Par Sebastien - Voir aussi : Les Bi Clowns Déraillés, Deadly Sins, Asexuals, A Global Threat, Xray Spex
 
  DISCOGRAPHIE
 
Anarchy in the U.K. de Sex Pistols - Punk-Rock ALBUM : Anarchy in the U.K.
GENRE : Punk-Rock
LABEL : EMI
PARUTION : 11/1976
NOMBRE DE CD : 1
TITRES : Face A : "Anarchy in the U.K." Face B : "I Wanna Be Me"
 
 
God Save The Queen de Sex Pistols - Punk-Rock ALBUM : God Save The Queen
GENRE : Punk-Rock
LABEL : A&M Records (Subdivision de Interscope)
PARUTION : 03/1977
NOMBRE DE CD : 1
TITRES : Face A : "God Save The Queen" Face B : "No Feeling"
 
 
Pretty Vacant/No Fun de Sex Pistols - Punk-Rock ALBUM : Pretty Vacant/No Fun
GENRE : Punk-Rock
LABEL : Virgin Records (Subdivision de EMI)
PARUTION : 07/1977
NOMBRE DE CD : 1
TITRES : Face A : "Pretty Vacant" Face B : "No Fun"
 
 
Never Mind The Bollocks, Here's the Sex Pistols de Sex Pistols - Punk-Rock ALBUM : Never Mind The Bollocks, Here's the Sex Pistols
GENRE : Punk-Rock
LABEL : EMI
PARUTION : 09/1977
NOMBRE DE CD : 1
TITRES : 1. Holidays In The Sun - 2. Bodies - 3. No Feelings - 4. Liar - 5. Problems - 6. God Save The Queen - 7. Seventeen - 8. Anarchy In The U.K. - 9. Sub-Mission - 10. Pretty Vacant - 11. New York - 12. EMI
 
 
Holidays In The Sun de Sex Pistols - Punk-Rock ALBUM : Holidays In The Sun
GENRE : Punk-Rock
LABEL : Virgin Records (Subdivision de EMI)
PARUTION : 10/1977
NOMBRE DE CD : 1
TITRES : Face A : "Holidays In The Sun" Face B : "Satellite" :
 
 
My Way/No One Is Innocent de Sex Pistols - Punk-Rock ALBUM : My Way/No One Is Innocent
GENRE : Punk-Rock
LABEL : Virgin Records (Subdivision de EMI)
PARUTION : 01/1978
NOMBRE DE CD : 1
TITRES : Face A : "No One Is Innocent (A Punk Prayer By Ronald Biggs)" Face B : "My Way"
 
  APPARAIT DANS
 
Stranglehold - Compilation / Split ALBUM : Stranglehold
GENRE : Compilation / Split
LABEL : Music Club Records (subdivision de Music Collection International)
PARUTION : 07/2007
NOMBRE DE CD : 1
TITRES : 1. Jam: In The City - 2. Boomtown Rats: Mary Of The 4th Form - 3. Hell, Richard and The Voidoids: Blank Generation - 4. Adverts: Gary Gilmore's Eyes - 5. Damned: Love Song - 6. Rezillos: Top Of The Pops - 7. Sham 69: Hersham Boys - 8. Eddie & The Hot Rods: Do Anything You Wanna Do - 9. Sex Pistols: God Save The Queen:- 10. Dury, Ian & The Blockheads: What A Waste - 11. X-Ray Spex: Germ Free Adolescence - 12. Dead Kennedys: Holiday In Cambodia - 13. UK Subs: Stranglehold - 14. Iggy & The Stooges: Tight Pants - 15. Angelic Upstarts: I'm An Upstart - 16. Vibrators: Automatic Lover - 17. Spizz Energi: Where's Captain Kirk - 18. Toy Dolls: Nellie The Elephant
 
 SONS ET VIDEO


Vidéo Anarchy in the UK de Sex Pistols
Anarchy in the UK


Vidéo Bodies de Sex Pistols
Bodies


Vidéo Did You No Wrong de Sex Pistols
Did You No Wrong


Vidéo EMI de Sex Pistols
EMI


Vidéo God Save the Queen de Sex Pistols
God Save the Queen


Vidéo Holidays in the sun de Sex Pistols
Holidays in the sun


Vidéo I wanna be me de Sex Pistols
I wanna be me


Vidéo Johnny be good de Sex Pistols
Johnny be good


Vidéo My Way de Sex Pistols
My Way


Vidéo Pretty Vacant de Sex Pistols
Pretty Vacant


Vidéo Problems de Sex Pistols
Problems


Vidéo Submission de Sex Pistols
Submission


 PAROLES

Anarchy in the UK

Bodies

E.M.I.

God save the queen

Holiday in the sun

Liar

New York

No feelings

Pretty vacant

Problem

Seventeen

Submission
 


Commenter

 CHRONIQUES

 VOUS AIMEREZ AUSSI...
Ludwig Von 88 Punk-Rock (France)
Louis Lingg and the Bombs Punk-Rock (France)
Big Boys Punk-Rock (Etats-Unis)
Silver Abuse Punk-Rock (Etats-Unis)
Toy Dolls Punk-Rock (Royaume-Uni)

 CONCERTS À VENIR
• lundi 20 août 2018 20h00 avec hirax (usa - 80s oldschool thrashmetal) , evilness (toulouse - thrashmetal) , varkodya (toulouse - thrash - melodic deathmetal) , scorched earth (toulouse - deathmetal), L'Usine à Musique - 2 Rue de l'Egalite, Complexe de loisirs des sept deniers, 31200 Toulouse - 10 €

• mardi 11 septembre 2018 20h00 avec [toulouse - 11-09-2018] distress (saint-pétersbourg - crust), death buring (auch - crust - metal), boom (toulouse - fastcore), Pavillon Sauvage - 23, avenue Jean Dagnaux, 31200 Toulouse - 5 €


 NEWSLETTER

 

 GROUPES